L'Assmat

L’AssMat 28.01.2022

« Malheureusement avec ce projet de loi nous avons accouché d’une souris, ce n’est pas lui qui arrêtera le départ des assistants familiaux » réagit Annick Moine, présidente de la FNAF. En cause, selon elle, une protection insuffisante des professionnels par les institutions. « En 2021 nous avons accompagné 400 contentieux d’assistants familiaux avec leurs employeurs, nous en avons gagné
Back to list